Les plages d’Amorgos, des paradis pour tous les goûts !

Kalotaritissa
Il y a de superbes lieux au sud d’Amorgos (ici Kalotaritissa)

Magnifiques criques, petites ou longues plage de sable fin, rochers sauvages et tranquilles, plages désertes ou animées, naturistes ou proches des bars et restaurants… Amorgos compte suffisamment de plages pour les alterner chaque jour pendant un séjour de deux ou trois semaines, au moins.

La plus grande est sans doute celle d’Aegiali. Elle commence au pied du village du même nom et s’étend sur un bon kilomètre avec sa forme d’anse. Animée ou tranquille selon l’endroit, elle est ombragée, et bordée de plusieurs sympathiques restaurants et bars (voir photo ci-dessous). Classique, mais agréable et très sympathique !

The Que
Les ‘flyers’ de The Que (pour DiscoTheQue) !

L’un de ces bars qui la bordent, The Que, propose musiques grecque traditionnelle, électronique, rock, et même classique. Parfois des DJ’s s’enchainent pour vous entrainer jusqu’au petit matin… Vous verrez vite sa programmation, dessinée à la main et à la craie dans quelques petites pancartes disséminée sur le port d’Aegiali (voir ci-contre).

Au bout de cette plage, il est possible de monter et marcher une dizaine de minutes pour rejoindre une succession de trois petites plages merveilleuses, Levrossos, Psili Ammos et Chochlakas. La première est vite bondée et animée, avec un attirant grand bar-resto qui la surplombe, mais les deux autres, plus loin, sont souvent nettement plus désertes, voire naturistes… Toutes valent le déplacement (voir photos juste dessous).

Levrossos
Levrossos (et derrière les rochers, d’autres plages du même acabit !)

Sur le trajet qui mène à Chora, à quelques kilomètres d’Aegiali se trouve une plage du bout du monde, qui crame sans ombre au bout d’une mini presqu’île stupéfiante : c’est Agios Pavlos, d’où l’on peut partir sur la petite île inhabitée et rocailleuse Nikouria, fréquentée pour la beauté de ses fonds marins.

C’est depuis Chora que l’on peut accéder au monastère de la Panaghia Chozoviotissa mais aussi, sur la même route, à Agia Anna que le monastère surplombe, une magnifique petite plage qui donne l’impression à certains de se baigner sur du marbre. L’endroit a été immortalisé par le Grand Bleu, c’est de là que les gamins plongent au début du film

Plus au Sud d’Amorgos, Katapola peut être un excellent point de départ pour rejoindre les nombreuses plages qui l’entourent. Je conseillerais particulièrement celles qui sont accessibles en petit bateau (départ toutes les demi-heures). Premier arrêt : les rochers de Plakès, où ceux qui connaissent peuvent se trouver de superbes coins (voir photo ci-dessous). Deuxième, et dernier arrêt : Maltesi, superbe petite plage très préservée, sans ombre cela dit (location de parasol recommandée !), sauvage, et vraiment sympa dans le genre. C’est tout simplement l’une des plages que j’ai préférées dans les Cyclades. Rien de moins. Sauvage et paradisiaque : un délice !

Plus au Sud, d’autres plages encore. J’ai pu aller au bout de l’itinéraire du rare bus qui y conduit, et qui passe devant la fameuse épave du Grand Bleu, pour me retrouver à Kalotaritissa, là encore une plage tout simplement merveilleuse ! (voir photo ci-dessous). Loin de tout, et encore plus paradisiaque, si, si, c’est possible !

Passons aux photos qui vous donneront une idée encore plus précise (et j’espère encore plus envie d’y aller !!)

 

Amorgos
Amorgos, ses belles plages et criques, son eau turquoise…
Kalotaritissa
Kalotaritissa

 

Plage d'Aegiali
Plage d’Aegiali

 

Bars sur la plage d’Aegiali.
Bars-resto sur la plage d’Aegiali, très agréable !
Plage d’Aegiali.
Plage d’Aegiali, vue depuis le chemin qui mène à Levrossos.
Plage de Plakés (Amorgos)
“Plage” ou plutôt crique de Plakés : il faut connaître pour trouver les bons endroits…
Kalotaritissa
Kalotaritissa encore !

 

 Panaghia Chozoviotissa et Agia Anna
Vue depuis le monastère Panaghia Chozoviotissa, plongeant vers Agia Anna

 

3 réflexions au sujet de « Les plages d’Amorgos, des paradis pour tous les goûts ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *