Tous les articles par Parra Calo

Rédacteur VoyageCyclades

Milos en vidéo

Je viens de mettre en ligne une petite vidéo sur Milos, petit montage, en musique, de belles photos sur cette île magnifique. Vous y retrouverez des photos et des lieux déjà présents sur le site, mais disons que cela devrait donner envie (enfin je l’espère) à ceux qui préfèrent « voir » plutôt que « lire ».

Continuer la lecture de Milos en vidéo

Hébergement à Athènes : hôtel Ilissos, confortable et bien situé

l'hotel Ilissos à Athènes (carte)
l’hotel Ilissos à Athènes (point rouge de gauche)

Un petit mot sur l’hôtel que nous avons choisi à Athènes pour notre arrivée : Ilissos. 40 euros la nuit pour deux,  c’est sans doute plus cher que les hôtels d’Omania, mais le quartier y est aussi plus sûr – le Routard précisant bien qu’Omania est envahi de toxicomanes et de prostitués, nous ne voulions pas y séjourner, même si les prix y sont sans doute les plus bas d’Athènes.

L’hôtel Ilissos est donc, lui, situé dans un quartier plus sûr, près de la station de métro Syngrou Fix, à quelques minutes donc, et un changement de la station Acropolis. Il est cependant à côté d’une grande avenue : nous redoutions le bruit des voitures, mais il n’en a rien été.

Continuer la lecture de Hébergement à Athènes : hôtel Ilissos, confortable et bien situé

Hébergement à Athènes : Evripides Hotel : bien mais…

Alléchés par un prix assez attractifs de 30 euros la nuit pour deux, petit déj inclus, nous avons réservé une nuit à la mi-août dans cet hôtel Evripides Hotel.

Hôtel Evripides à Athènes (carte)
La situation géographique de l’Hôtel Evripides à Athènes

L’hôtel est situé dans Psiri, plus précisément dans un quartier d’artisans, près de la station de métro Monastiraki, et donc à deux pas des puces d’Athènes, qui méritent d’ailleurs un petit détour.

Continuer la lecture de Hébergement à Athènes : Evripides Hotel : bien mais…

Camping de Mykonos, bien placé, festif et abordable

Carte : Le camping de Mykonos
Le camping de Mykonos est situé au sud de l’île (point rouge)

Il y a deux campings à Mykonos, assez proches, situés au sud de l’île. L’un est situé vers la plage de Paradise, l’autre surplombe celle de Paraga. C’est dans ce dernier que j’ai séjourné. J’y ai loué une sorte de petit bungalow (voir photo ci-dessous), pour deux, pour la somme assez astronomique pour un camping de 50 euros la nuit.
Continuer la lecture de Camping de Mykonos, bien placé, festif et abordable

Hébergement à Amorgos : Gryspo’s, gros coup de coeur

Entrée du Gryspo's
Entrée du Gryspo’s

Un petit mot sur l’un des plus coûteux hébergements en Grèce que j’ai eu l’occasion de voir, parce qu’il le vaut bien. Un peu fatigué des campings, nous avions en effet décidé de nous offrir un vrai toit, climatisé, avec vraie cuisine et frigo.

Nous avons eu du mal à trouver où bien dormir à Aegali à la mi-août, et avons donc réservé au Gryspos, pour 70 euros la nuit, soit le double, au moins, de ce que l’on avait l’habitude de payer (et pas forcément amorti par la cuisine et le frigo, mais c’est une autre histoire). Mais cela valait grandement le coût et le coup.

Continuer la lecture de Hébergement à Amorgos : Gryspo’s, gros coup de coeur

Un peu de vocabulaire !

Voici, quelques mots indispensables pour se débrouiller en grec, dans la vie de tous les jours d’un touristes. Liste non exhaustive bien évidemment, mais qui pourra vous aider à faire sourire vos interlocuteurs, et qui sait peut-être faire baisser les prix, nouer des contacts, ou tout simplement montrer à vos interlocuteurs que vous vous intéressez à leur langue et leur culture. c’est toujours apprécié car cela fait souvent la différence !
Continuer la lecture de Un peu de vocabulaire !

Les plages d’Amorgos, des paradis pour tous les goûts !

Kalotaritissa
Il y a de superbes lieux au sud d’Amorgos (ici Kalotaritissa)

Magnifiques criques, petites ou longues plage de sable fin, rochers sauvages et tranquilles, plages désertes ou animées, naturistes ou proches des bars et restaurants… Amorgos compte suffisamment de plages pour les alterner chaque jour pendant un séjour de deux ou trois semaines, au moins.

La plus grande est sans doute celle d’Aegiali. Elle commence au pied du village du même nom et s’étend sur un bon kilomètre avec sa forme d’anse. Animée ou tranquille selon l’endroit, elle est ombragée, et bordée de plusieurs sympathiques restaurants et bars (voir photo ci-dessous). Classique, mais agréable et très sympathique !
Continuer la lecture de Les plages d’Amorgos, des paradis pour tous les goûts !

Amorgos, pourquoi j’ai adoré

amorgos
Pelé, sauvage, avec plein de belles plages : vive Amorgos !

D’emblée, dès mon arrivée du ferry à Katapola, parti pour Aegali, Amorgos m’a semblé grande, pelée, sauvage. Ça m’a plu ! Un troupeau de chèvres nous a ensuite coupés la route : j’ai encore plus adoré – surtout que cela veut aussi dire, je l’ai découvert plus tard, qu’il y a du très bon fromage sur l’île, un autre bon point ;-)
D’ailleurs si vous le saviez pas, pour faire du bon fromage, les chèvres sont souvent sur des terres assez sèches, contrairement aux vaches qui ont, elles, besoin de terres bien arrosées pour faire du bon fromage…

Bref, à Amorgos, j’ai ensuite adoré ses villes et encore plus ses villages : et particulièrement l’ambiance un peu baba cool d’Aegali, son animation pas envahissante mais réelle pour ceux qui veulent sortir, son côté croquignolesque avec ses petites ruelles et marches décorées à la chaux (voir photo ci-dessous)… Et que dire de ses plages, nombreuses, toute plus belles les unes que les autres, et en plus, pour (presque) tous les goûts.
Continuer la lecture de Amorgos, pourquoi j’ai adoré

Amorgos : repères, à voir et à savoir

Carte des Cyclades avec Amorgos
Amorgos (point rouge), est l’île la plus à l’est des Cyclades

Située à 256 km du Pirée, Amorgos est l’île la plus orientale des Cyclades. Elle est connue pour avoir été le théâtre de plusieurs scènes du Grand Bleu de Luc Besson, ce qui explique sans doute en partie pourquoi elle est si fréquentée par les Français, qui y représentent peut-être l’été les trois quarts des touristes. Le français est donc sans doute la deuxième langue officielle de l’île.

Dès qu’on sort de ses principales villes, l’île, comme pelée, donne une impression d’être très brute, sauvage. Cela lui donne un énorme charme, auquel j’ai personnellement totalement succombé. Un immense coup de cœur, surtout que les villes et les plages sont aussi splendides.
Continuer la lecture de Amorgos : repères, à voir et à savoir